Delphine Le Nozach

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Publication - Les insertions de produits et de marques dans le film : un double dispositif de médiations

Les insertions de produits et de marques dans les films français sont couramment perçues comme résultant d’une stratégie marketing et commerciale orchestrée par les annonceurs, l’agence de publicité et le producteur du film. Cette représentation méconnaît le rôle clé du réalisateur, seul détenteur du final cut lui conférant la responsabilité totale de son film. Ainsi, le réalisateur contrôle le dispositif puisqu’il se charge du choix et de la position qu’occuperont dans son film produits et marques. Effectivement, l’auteur coordonne tous les éléments de mise en scène pour donner corps au dispositif. Pour autant, le réalisateur poursuit-il des intentions mercantiles ? S’il insère des produits et des marques dans la diégèse de son film, son objectif est-il d’en faire la promotion ? Assurément, non. En transformant ces produits marchands en traits filmiques, le réalisateur endosse le rôle de médiateur. Il place des objets quotidiens et familiers dans son film et leur attribue des significations qui lui sont propres. Dès lors, nous chercherons quelles médiations le réalisateur exerce sur les produits et les marques. Nous interrogerons également la relation entre le produit présenté et ses significations diégétiques. Cette réflexion permettra d’envisager des médiations différentes de celles qui découlent de l’organisation tripartite du placement de produits. Pour ce faire, nous mènerons un entretien avec le réalisateur Philippe Lioret et nous analyserons l’usage des produits et des marques dans sa filmographie. Auteur de six long-métrages réalisés entre 1994 et 2009, le cinéaste nous éclairera sur les conceptions actuelles de ce dispositif. Ainsi, s’agit-il de revenir au fondement des insertions de produits et de marques dans le cinéma et de démontrer la mutation de cette technique empirique en un dispositif efficient, relevant, pour le réalisateur, d’une pratique esthétique et d’une série de médiations sémiologiques. !!!!Les dispositifs d'information et de communicaiton : concept, usages et objets !!!Concepts, usages et objets !!Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou 33861465_7925224.jpg « Les insertions de produits et de marques dans le film : un double dispositif de médiations », pp. 201-212 Éditions De Boeck ISBN : 9782804162429 • octobre 2010 • 248 pages.

Article modifié le mardi 22 janvier 2013, 11:26

Le Nozach Delphine

Auteur: Le Nozach Delphine

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



Voir aussi

titre

Colloque international et interdisciplinaire

Colloque international et interdisciplinaire IUT Charlemagne, Nancy, 4-5 juillet 2013 http://colloquemarques.blog.univ-lorraine.fr Au cœur de différents champs disciplinaires, du débat médiatique...

Lire la suite

Temps.jpg

Publication - Les insertions de produits et de marques dans le cinéma français contemporain. Du filmique au cinématographique

Delphine Le Nozach, Les insertions de produits et de marques dans le cinéma français contemporain. Du filmique au cinématographique, Université Nancy 2 (dir. Béatrice Fleury et Jean-Marc Lehu), 13...

Lire la suite